Henri Ernest BOUTILLIER

Henri Ernest  BOUTILLIER

 

On peut lire sur sa tombe, située dans la partie Sud-Est du cimetière de LE PALAIS

Sur une première plaque

« FAMILLE BOUTILLIER- PARIS »

Sur une deuxième plaque,

                             « Lieutenant BOUTILLIER Henri Chevalier de la Légion d’honneur                              Tué en Algérie Le 11 janvier 1957   A l’âge de 27 ans.

et une photo dans un cadre ovale

Cette tombe (concession perpétuelle) est en bon état, mais elle n’a pas été fleurie depuis bien des années. Renseignements d’un ancien militaire  qui va régulièrement voir la tombe d’un de ses parents située près de celle de BOUTILLIER.

Autres renseignements Il  est de la promotion UNION FRANCAISE, deuxième bataillon,

Le Colonel FICHE  responsable de la promotion union Française 2ème Bataillon l’a bien connu ; ils étaient dans la même chambre.

Le Général R. HERVE responsable de la  promotion pour la Bretagne  déposera  la plaque souvenir de leur promotion sur la tombe.

Extraits  de l’Etat signalétique et des services du lieutenant BOUTEILLER
BOUTILLIER Henri Ernest, né le 1 mai 1929 à Bois d’Arcy (Seine et Oise)
Appelé à l’activité  le 22 octobre  1949, affecté au 6ème Régiment du Génie, service comptant du18 octobre 1949. Nommé Sergent le 16 avril 1950. Rengage d’abord pour 6 mois puis de 2 ans.
Admis au PPESMIA à compter du 27/9/1951
Admis à l’ESMIA le 22/9/1952A satisfait aux épreuves de l’examen de sortie de la 15ème série corps de troupe  classé 208/400. A fait choix de l’arme du Génie.
Rejoint l’Ecole d’Application du Génie le 1/10/1953. Sous Lieutenant le 1/10/1953.
Affecté au 12ème bataillon du Génie qu’il rejoint le 1 juin 1954
Lieutenant le 1/10/1955
Janvier 1955 il part en AFN, d’abord sur TEBESSA, puis sur NEGRINE en Zone Sud, puis sur OUENZA et à nouveau TEBESSA. (Adjoint au commandant de compagnie du 12ème Bataillon du Génie) Enfin affecté au 291ème bataillon d’’Infanterie le 20 octobre 1956 (Officier de renseignement)
Blessé grièvement, il décède des suites de ses blessures le 11 janvier 1957.
Mort pour la France Décision du 23 avril 1957 du Secrétariat d’Etat aux FA (Terre)
Décret du 16 mai 1957.J.O. du 10 mai 1957 portant nomination dans la Légion d’Honneur :
Article 1er : sont nommés dans l’ordre national de la Légion d’Honneur,
Au grade de CHEVALIER à titre posthume (régularisation)
BOUTILLIER Henri Ernest, Lieutenant 291ème Bataillon d’Infanterie ;

« Jeune Officier ardent et courageux. Commandant par intérim la Compagnie d’Intervention du Bataillon a participé avec succès à plusieurs opérations importantes et en particulier à celle des 19 et 20 décembre 1956 sur les pentes Nord Ouest du Mont TOUDJAJE dans laquelle 15 rebelles furent tués et deux faits prisonniers.

A été grièvement blessé le 11 janvier 1957, à l’entrée du village d’IGUER-GUERES, en forêt de MIZRANA ‘KABYLIE) en commandant sa compagnie sous le feu des rebelles. Est décédé des suites de ses blessures.

Ces nominations comportent l’attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec Palme et annulent toutes citations accordées pour les mêmes faits. Signé R. COTY

CXérémonie le 11 septembre au Monument aux morts de LE PALAIS

Comments are closed.