CRAC’H

IMG_5589leblavecCRACH

 

Commune du canton d’Auray ; 3276 Habitants

Maire : Monsieur Jean-Loïc BONNEMAINS

Place René Le MENE. BP 31 56950 CRAC’H

02 97 55 03 17 Mail : info@crach.fr

Délégué communal monsieur Robert MALARD 4, rue de la croix Saint Jean 56950 CRAC’H tél 02 97 30 06 69

annierobertmalard@orange.fr

Associations Patriotiques

UNACITA (union nationale des anciens combattants d’Indochine, des TOE et d’Afrique du nord)
Président : Jacques BONHOURE

< address>12, rue Mozart 56950 Crac’h

unacita.crach56@sfr.fr 02.97.55.13.16
47 adhérents dont 16 veuves

UNC de Crac’h
Président : Robert LE BAGOUSSE
Kerdreven 56950 Crac’h
02.97.55.07.88

Recteur: Jean-Pierre PENHOËT

Ecole Primaire Publique des deux Rivières de CRAC’H
Directeur Ewen SALIOU; CE2 CM1 Madame Fanny METRAL ; C E 1 C M 2 Madame Stéphanie DANET
Place de la République 56950 CRAC’H 02 97 55 02 49
Ecole Privée Primaire : Saint Joseph de CRAC’H
Directrice : Sylvie BOSCHER 2, rue général LECLERC 56950 Crac’h
02 97 55 03 34 eco56.stjo.crach@eco.ecbretagne;org

Inauguration d’une plaque Rue des résistants

A l’occasion des cérémonies du 8 mai, M. Le Maire Jean-Loïc BONNEMAINS a dévoilé une plaque au nom de Marcel MARION, pour compléter celle existante au nom de ses 3 camarades FFI Jean LE BLAVEC, Paul LE BLAVEC et André ROBINO, morts à St Marcel le 18 juin 1944. Cette cérémonie a eu lieu en présence de la famille de Marcel MARION, sa belle-soeur et deux de ses neveux, des adjoints et des historiens de la commune, par ailleurs membres du Souvenir Français, qui sont à l’origine de cette manifestation Alain CADUDAL, Gildas BRAZO, Pierre LE METOUR, Laurent PICARD et Robert MALARD, délégué communal du Souvenir Français.

Marcel MARION, engagé volontaire au 2ème Bataillon des FFI du Morbihan est Mort Pour la France le 26 Août 1944 à Belz, il avait 20 ans. Il a été cité à l’ordre de la Division le 12 décembre 1945 :  » Jeune soldat plein d’allant et d’entrain. Courageux animé du meilleur esprit. A fait preuve du plus grand esprit de sacrifice le 26 Août 1944 en restant sur ses positions malgré un violent tir d’artillerie. Mortellement blessé à son poste de combat ». Il a été décoré, à titre posthume de la Croix de Guerre avec étoile d’argent et de la Médaille Militaire par décret du 5 Mai 1950.

 

 Remise des prix du concours scolaire départemental du souvenir Français 2015 le 26 mai 2015, école St Joseph.

DSC00658remis des prixDSC00652le26mai

 Cérémonies du 11 novembre 2015 à C R AC H

Fleurissement du monument aux Morts, de la stèle aux Américains et de la tombe des MPLF

DSC00829MAMCRACHDSC00827stelecrach

IMG_5979

 

 

 

 

Exposition sur l’année 1915 de la grande guerre

DSC00826 copiecrachDSC00825

TOMBE DE REGROUPEMENT DE CES MPLF

enfants de crach Monument dédié aux aviateurs américains du B 17 tombé à KERDAVID le 29 mai 1943 aviauscrach

Le calvaire de Kercado

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le calvaire de Kercado,(photo et commentaires mairie de CRAC’H)

Monument édifié à la demande du Général de Gouvello en souvenir des soldats du village de Kercado morts pour la France au champ d’honneur. Ce calvaire a été béni en septembre 1927 par le recteur de la paroisse, l’abbé le Biboul, après avoir fait l’appel des soldats morts et rappelé leurs états de service et la mort glorieuse de chacun d’eux. Notons ceux dont le souvenir reste gravé : Colonel F de Gouvello, Lieutenant Gilles de Gouvello, Lieutenant Amaury de Gouvello, Lieutenant de Vaisseau Fernand Bain de la Coquerie, Lieutenant François Cadudal, Soldat Henri Corvec, Soldat Guillaume Cougoulic, et Soldat Henri Cougo.

Il est assez rare de voir un monument à la mémoire des soldat tués en 14-18 dans un quartier.

Colonel François, Louis, Exupère , de Gouvello,

né le 27 janvier 1864 à Crac’h ; Saint Cyrien promotion Madagascar, 1883-1885
Colonel commandant le 3ème Régiment de marche des Zouaves,
Mort pour La France le 14 décembre 1916 à DOUAUMONT , entre le fort et le bois de la Caillette des suites de blessures de Guerre.
Chevalier de la légion d’honneur, Croix de guerre avec citations.
Inhumé à la nécropole nationale de BELLERAY (Meuse) tombe N° 947
Son nom est inscrit sur la plaque commémorative de CRAC’H et à la nécropole nationale de BELLERAY (55)
Acte de décès transcrit le 20 Avril 1917 à CRAC’H

Lieutenant Gilles, Charles Joseph, François de Gouvello,

Né le 5 juillet 1891 à Angers,
Lieutenant au 71ème régiment d’Infanterie,
Mort Pour La France, le28 septembre 1917 à Glorieux Verdun, des suites de ses blessures de guerre.

Légion d’honneur
Acte de décès transcrit à Belz le 3 janvier 1918
Son nom est inscrit sur la plaque commémorative de CRAC’H

Lieutenant Amaury, Arthur, Anne, Marie, Jules de Gouvello,

Né le 16 avril 1896 à Saumur (Maine et Loire) Recrutement de LORIENT N° 362
Lieutenant au 410ème Régiment d’Infanterie 2ème Compagnie
Mort pour la France le 26 septembre 1918 ; Tué à l’ennemi à Sainte Marie à PY (Marne)

Légion d’honneur – Croix de Guerre
Décès constaté le 27 septembre 1918 sur le Champ de Bataille à SOUAIN
Acte de décès transcrit le 17 septembre 1919 à CRAC’H
Son nom figure sur la plaque commémorative de CRAC’H

 

Lieutenant de Vaisseau Fernand Bain de la Coquerie,

Né le 16 février 1881 à Lorient Fils de Henri, Louis Ferdinand et de Yolande LE GOUVELLO du TIMAT. Epoux de Margueritte Carouge
Ecole Navale promotion 1899 Lieutenant de Vaisseau au Bataillon de Fusiliers Marins
Dernier domicile connu : 18 rue Michel BOUQUET à LORIENT
MPLF le 13 février 1917 à Saint Georges en Belgique Tué à l’ennemi
Chevalier de la Légion d’honneur, croix de Guerre citation à l’ordre de l’Armée
Est sur le monument aux morts de Crac’h
La tombe est dans le cimetière de CRAC’H voir ci dessous

 

Lieutenant François Marie Cadudal,

Né le 10 novembre 1880 à CRAC’H ; recrutement de Lorient,
Sous Lieutenant au 265ème Régiment d’Infanterie
Tué à l’ennemi à 100 mètres au Sud d’ESTREES (Somme)
Mort Pour La France le 10 Aout 1916
Acte de décès transcrit le 22 novembre à la Trinité sur Mer
Est inscrit sur la plaque commémorative de Crac’h et sur le monument aux morts de La Trinité sur Mer

Soldat Henri Marie Corvec,

Né le 24 mai 1899, Recrutement d’Auray N° 6744
Quartier Maître au Bataillon de Fusiliers Marins
Mort Pour la France le 23 juin 1918à l’Hôpital d’évacuation 11B Secteur 215
Suite aux blessures de guerre. Médaille militaire – Croix de Guerre
Est inscrit sur la plaque commémorative de Crac’h

Soldat Guillaume Cougoulic,

Né le 8 janvier 1882 à PLUMERGAT
Recrutement de Vannes N° 188
Soldat au 72ème Régiment d’Infanterie,
Tué à l’ennemi à Le Mesnil Les Hurlus dans la Marne
Mort Pour La France le 23 février 1915
Acte de décès transcrit à VANNES le 14 septembre 1916
Est inscrit sur le Monument aux morts de Vannes

Soldat Henri Gougo.

Né le 11 décembre 1882 à CRACH. Fils de Henri et de Marie Anne LE VIGOUROUX
2ème Classe au 173ème Régiment d’Infanterie
Recrutement de LORIENT N° 2775
Mort à Vadelaincourt dans la Meuse, des suites de blessures de guerre
MPLF le 11 mars 1917 (Mémoire des Hommes)
Nom inscrit sur la plaque commémorative de Crac’h
Acte de décès transcrit le 20 avril 1917 à CRACH

La tombe est dans le cimetière de CRAC’H Voir ci-dessous

MONUMENT DES ANCIENS COMBATTANTS érigés par le Souvenir Français

IMG_5587bernard
IMG_5588mamacIMG_5589leblavec

 

A la fin de la Première Guerre mondiale, les autorités avaient décidé que les victimes du conflit resteraient enterrées dans les cimetières où elles avaient été regroupées après les combats, près des champs de bataille. Mais devant la pression des familles pour faire rapatrier le corps des leurs, des convois furent organisés à partir de 1922 qui permirent aux soldats d’être ensevelis près de leurs familles dans le cimetière communal.

L’Etat assumait les frais de rapatriement, mais la sépulture restait à la charge de la famille. Vraisemblablement pour des raisons financières, mais peut-être aussi pour ne pas séparer ces frères d’armes, on choisit à Crac’h de regrouper nombre de soldats dans 3 tombes collectives.

Il y a quelques années, le Souvenir Français fit ériger un monument sur ces tombes.

Suite au travail de l’équipe d’historiens de la Mairie, dans le cadre du travail préparatoire au Centenaire de 1914, l’identité des 13 soldats inhumés dans ces tombes a été établie de façon certaine.

Il nous a semblé indispensable, au Souvenir Français, de rappeler les noms de ces enfants de Crac’h morts pour la France en inscrivant leur nom sur le monument. Aussi avons-nous fait apposer ces plaques avant les cérémonies du 11 Novembre.

Les plaques des combattants de la seconde guerre mondiale ont été apposées avant les cérémonies du 8 mai.

 

TOMBE DE REGROUPEMENT DE CES MPLF

 

 

Joachim LAVOQUER

Né le 22 mai 1891 à PLUNERET
Matricule 2046 au recrutement de LORIENT Classe 1911
Soldat au 28ème Régiment d’Artillerie.
MPLF le 28 Octobre 1914 à l’hôpital N° 10 à AMIENS SOMME
Suite de Maladie contractée aux armées.
Extrait des régistres de décès adressé le 28 octobre 1914 à Crac’h
Est inscrit sur la plaque commémorative de Crac’h

 

Joseph, Marie LE GUENNEC

Né le 13 novembre 1883 à CRAC’H
Matricule 1218 au recrutement de LORIENT ; classe 1903
Soldat au 262ème Régiment d’Infanterie
MPLF le 6 février 1915 à l’ambulance <n<) 10 à Amiens (Somme)
Suite de maladie contractée au service.
Jugement transcrit à CRAC’H le 19 mars 1916.

Alexis JOSSO

Né le 3 mai 1889 à AURAY
Matricule 1287 au recrutement de LORIENT Classe 1909
Soldat au 2ème Régiment d’Infanterie Coloniale.
MPLF le 27 février 1914 à l’hôpital central de Sainte Menehould (Marne)
suite de Maladie contractée aux armées.

Médaille militaire Croix de Guerre
Acte de décès transcrit le 15 avril 1916 à Crac’h 278/122
Est inscrit sur la plaque commémorative de Crac’h

 

Pierre MarieLE BAYON

Né le 25 février 1869 à Crac’h
Matricule 427 au recrutement de LORIENT Classe 1893
Soldat au 35ème régiment d’Artillerie
MPLF le 25août 1915 à l’Hôpital Complémentaire de VANNES
Suite de maladie occasionnée en service

Extrait des registres de décès adressé le 26 août 1915 à Crac’h
Est inscrit sur la plaque commémorative de Crac’h

Joseph LORGEOUX

h 014J LORGEOUX

Né en 1877
Soldat au 88ème Régiment d’Infanterie territoriale
MPLF 24/12/1915 Sainte MENEHOULD Marne
Non trouvé sur Mémoire des Hommes
Une plaque à son nom et Mplf le 25/12/1915 près de la tombe des A/C. Médaille Militaire
Sur cette plaque l’insigne d’une croix de guerre
est inscrit sur la plaque commémorative de CRAC’H

Jean, François, Paul LE BIHAN

né le 7 février 1891 à PLUNERET (Morbihan)
Matricule 2052 au recrutement de LORIENT Classe 1911
2ème Canonnier servant tireur au 2ème Régiment d’Artillerie 10 ème batterie
MPLF le 24 octobre 1916 au Bois bourru nord ouest de VERDUN (Meuse)
Tué à l’ennemi
Acte de décès transcrit le 28 janvier 1917 à CRAC’H
est inscrit sur la plaque commémorative de CRAC’H

Joachim MAHE

Né le 22 Août 1897 à Crac’h

Le plus jeune crac’hois MPLF de la 1ère Guerre mondiale

Soldat au 94ème R.I.

MPLF le 9 Mars 1916 à l’hopital de Coëtquidan

Joseph, ci-après et Joachim étaient frères

 

Joseph MAHE

arrmonanc comb 014

josephmaheh 014

Né le 27 juillet 1895 à CRAC’H Morbihan
Matricule N° 1532 au recrutement de Lorient classe 1915
Soldat au 321ème régiment d’infanterie
MPLF le 8 mai 1917 au mont Notre Dame dans l’Aisne
suites à blessures de guerre. Médaille militaire – Croix de Guerre
Acte de décès transcrit le 2 novembre 1917 à CRAC’H N° 1034/295
est inscrit sur la plaque commémorative de CRAC’H

Jean Louis, JulienTHOMAS

Né le 28 juin 1886 à CRAC’H
Matricule 92 au recrutement de LORIENT Classe 1906
Soldat au 248ème Régiment d’Infanterie
MPLF le 11 Août 1917 au Mont Cornillet Commune de Nauroy (Marne)
Acte de décès transcrit le 2 janvier 1918 à la commune de Crac’h
Est inscrit sur la plaque commémorative de Crac’h( erreur probable sur la date de décès).

Yves LE ROUZIC

né le 11 Octobre 1873 à Belz

Canonnier au 11ème Régiment D’Artillerie à Pied

MPLF le 14 septembre 1917 à l’hopital de Rouen

est inscrit sur le monument commémoratif de CRAC’H
Non trouvé sur Mémoire des Hommes!
voir acte de naissance et de décès.

Jean Marie BOTHEREL

Né le 12 avril 1885 à AURAY
Matricule 829 au recrutement de LORIENT
2ème canonnier servant au 270ème Régiment d’Artillerie de Campagne.
MPLF le 24 décembre 1917 à l’ambulance 5/59 sp 164 à CUGNY (Aisne)
Suites de blessures de guerre. Médaille militaire – Croix de Guerre
Acte de décès transcrit le 16 mars 1918 à la mairie de Crac’h
est inscrit sur la plaque commémorative de CRAC’H

Joseph Marie LE GUENEDAL

arrmonanc comb 017

Né le 17 mars 1889 à CRAC’H Matricule 84512²

Quartier Maitre Fusilier au bataillon de Fusiliers Marins
MPLF le 10 avril 1918 à l’Hôpital temporaire N°1 à BEAUVAIS
Suites de blessures de guerre . Médaille militaire- Croix de Guerre
Dernier Domicile connu CRAC’H ; est sur mémoire des hommes.
Il n’y aurai pas eu de transmission de l’acte de décès
est inscrit sur la plaque commémorative de CRAC’H

François Marie BRIEND

Né le 31 janvier 1897 à CRAC’H

Matricule 1493 au recrutement de LORIENT ; classe 1917
Soldat au 103ème Régiment d’Infanterie
MPLF le 29 juillet 1918 à ROMIGNY (Marne)
Tué à l’ennemi
Jugement transcrit à CRAC’H le 21 Août 1922
est inscrit sur la plaque commémorative de CRAC’H

François Louis Marie MARION

crach 023françois marion

Né le 12 mars 1879 à Crac’h
Matricule 1079 au recrutement de LORIENT Classe 1899
Soldat au 36ème régiment d’Artillerie Lourde
MPLF le 3 août 1918 à l’Hôpital N° 88 bis à NIMES
Suite de blessures de guerre

Extrait des registres de décès adressé le 3 avril 1919 à Crac’h
Est inscrit sur la plaque commémorative de Crac’h

 

MARION

Jean Marie MARION

  • né lé 16 septembre 1878 à CRAC’H
  • Soldat au 288ème régiment d’infanterie
  • MPLF à VAUX CHAPITRE (MEUSE) le 6 septembre 1916
    mort de suite de blessures de guerre. Médaille militaire – Croix de Guerre
  • Jugement à Lorient du 5 septembre 1921 transmis à Crac’h le 28 septembre 1921

 

MARION Jean Mathurin

né le 24 octobre 188à Kergaldan en CRAC’H
Soldat au 3ème Régiment d’Infanterie Coloniale
Médaille militaire – Croix de Guerre
MPLF ; tué à l’ennemi à Massiges Virginy (Marne ) le 29 septembre 1915
Jugement rendu le 25 juin 1918 transcrit le 5 juillet 1918 à la commune de CRAC’H
 
 IMG_5586marion

SEPULTURES FAMILIALES DE MPLF dans le cimetière le plus ancien.

Première Guerre MONDIALE

Fernand Félix BAIN de la COQUERIE

5bain de la coquerie

capne43bain ferdinand

Henri Charles François a les mêmes prénoms que son père également officier de marine L H

Né le 16 février 1881 à Lorient Fils de Henri, Louis Ferdinand et de Yolande LE GOUVELLO du TIMAT
Epoux de Margueritte Carouge
Ecole Navale promotion 1899
Lieutenant de Vaisseau au Bataillon de Fusiliers Marins Dernier domicile connu : 18 rue Michel BOUQUET à LORIENT
MPLF le 13 février 1917 à Saint Georges en Belgique
Tué à l’ennemi
Chevalier de la Légion d’honneur, croix de Guerre citation à l’ordre de l’Armée
Est sur le monument aux morts de Crac’h

Famille JACQMIN

famille JACQUEMIN

Auguste Henri Louis JACQMIN

Né le 22 janvier 1891 à Arcachon (Gironde)
Matricule 2027 recrutement de LORIENT
Sergent au 118ème Régiment d’Infanterie
Disparu à LOUVERCY (Marne) le 3 septembre 1914 à 23 ans
MPLF Mémoire des Hommes
Jugement rendu le 19 novembre 1920 par le tribunal de LORIENT

Transcrit le 20 décembre à CRAC’H

JACQMIN ROUX Paul ROUX

Né le 26 août 1895, fils de Camille et de Jeanne JACQMIN
Service actif Novembre 1913 au 2ème Hussards
Lieutenant Pilote aviateur
Croix de guerre avec 2 citations (oct 1914 et juillet 1915)
Tué en combat aérien à Saint Souplet le 24 mai 1917 à 20 ans
M P L F Sur SGA Mémoire des Hommes et Genweb

Henri Marie GOUGO

GOUGO enrigougocrach 028

Henri Marie GOUGO

Né le 11 décembre 1882 à CRACH
2ème Classe au 173ème Régiment d’Infanterie
Mort à Vadelaincourt dans la Meuse des suites de blessures de guerre
MPLF le 11 mars 1917 (Mémoire des Hommes)
Nom inscrit sur le Monument aux morts de Crach
Acte de décès transcrit le 20 avril 1917 à CRACH 1011/1901

REGROUPEMENT bernard guenedalmahefaureetc

LEPOLindopaul et jean leblavecROBINOANDRE

Joseph Marie LE GUENEDALGUENEDAL

Né le 17 mars 1889 à CRAC’H
Quartier Maître fusilier du Bataillon de Fusiliers Marins
Croix de Guerre et Médaille Militaire
MPLF des suites de ses blessures le 10 avril 1918

Joseph LORGEOUX

LORGEOUX

Né en 18 77
Soldat au 88ème Régiment d’Infanterie territoriale
régiment constitué à Lorient en 1914 et dissous à la fin de la grande Guerre
MPLF le 25 décembre 1915 à Sainte MENEHOULD
Une croix de guerre sur la plaque

MAHE JOACHIL ET JOSEPHJoachim MAHE

Né le 22 aout 1897 à Crac’h
2ème classe au 94ème Régiment d’Infanterie
MPLF le 9 mars 1916 à Coetquidan

Joseph MAHE

Né le 27 juillet 1895 à Crac’h
2ème classe au 321ème Régiment d’Infanterie
MPLF le 8 mai 1917 ( blessures de guerre)
Tué à l’ennemi au Mont Notre Dame dans l’Aisne
Acte de décès transcrit à CRAC’H le 3/11/1917 1134/295

 

Joseph Marie MARIONcharner

Né le 10 novembre 1882 à CRAC’H
Fils de Mathurin et de Marie Josèphe Dano
Quartier Maître sur Amiral Charner (croiseur cuirassé)
MPLF le 8 février 1916 lors du Naufrage duCroiseur
Jugement du tribunal de Toulon le 29 août 1916
Transcrit à Crac’h le 1 novembre 1916

marion joseph et

François MARION
3/8/1918 à NIMES
Canonnier au 86ème Régiment d’Artillerie
Aucun renseignement précis

Robert , Anne,Marie,Victor,MARTIN de Kergurioné

Né le 7 août 1882 à CRACH ; Matricule 2824 à LORIENT
Lieutenant au 151ème Régiment dInfanterie (8ème compagnie)
Mort pour la France le 1er mars 1915 au bois de la GRUERIE (MARNE)
Tué à L’ennemi (S G A Mémoire des Hommes)
Jugement rendu le 11 septembre 1919 par le Tribunal de VANNES
Transcrit le 8 octobre 1919 à VANNES
Nom gravé sur le Monument aux morts de VANNES
Demande acte de décès en cours

MARTIN DE KERGURIONE

KERGURIONE

 

Deuxième Guerre MONDIALE

Gérard D’ABBOVILLE

LNTDABOVILLEDABOVILLE

Gérard, Marie Jean D’ABOVILLE

Né le 24 mai 1912 à ORLEANS (LOIRET)
Lieutenant au 2ème Régiment de Tirailleurs Marocains
Mort Pour La France le 17 mai 1940 des suites de blessures
à Feluy en BELGIQUE
Chevaler de la Légion d’Honneur : » Officier de renseignements de tout premier ordre.
S’est dépensé sans compter à la bataille de GEMBLOUX les 14 et 15 mai 1940 , l’une des rares victoires françaises
et dans les combats de Villiers-la-Ville (Haute Saône) le 16 mai 1940 au cours desquels
il a effectué maintes reconnaissances sur la ligne de feu avec le plus absolu mépris du danger.
Le 17 mai près de FELUY au P.C. du colonel a trouvé une mort glorieuse,
blessé à courte distance par l’ennemi dont il signalait l’approche.
Né le 24 mai 1912 ; Lieutenant
MPLF en BELGIQUE le 17 mai 1940

François, Marie, Germain BERNARD F BERNARD

Né le 22 septembre 1920 à CRAC’H
Marin FNFL
Matelot-chauffeur sur la Corvette Aconit
MPLF à NOTTINGHAM en Angleterre
le 25 juin 1942 à 22 ans
Dossier cote CC 8 62 A 862
Plaque sur monument de regroupement.

François FAURE

faure

Enseigne de vaisseau
Pilote aviateur,
Chevalier de la Légion d’honneur

Charles Marie LE CHAPELAIN
Né le 26 septembre 1910 à Crach Morbihan
Sergent au 71ème Régiment d’Infanterie Alpine
Cote AC 21 P70 560
MPLF le 8 Juin 1940 à ACY dans l’Aisne en 1940
CHAPELAIN

Mathurin LE GLUHERLEGLUHER

Quartier Maître à bord de l’audacieuse Audacieux

Né en 1916 .MPLF à DAKAR le 23/9/1940

contre torpilleur l’Audacieux Photo Marius Bar – Toulon )

Contre-torpilleur coulé le 23 Septembre 1940
Circonstances :
Opération « Menace » Anglais et FNFL contre Dakar. Après le passage d’une partie de l’Afrique Equatoriale Française à la France Libre, De Gaulle demande l’aide de Churchill pour prendre pied à Dakar et obtenir sans combat, le ralliement sous son autorité de la Marine de Vichy qui s’y trouve. Cette dernière refuse et une bataille navale meurtrière, Franco-Anglais contre Français s’engage. A 16h20, le CT Audacieux (flotte de Vichy), reçoit l’ordre d’aller reconnaître la baie. Il se heurte croiseur Australia ainsi qu’aux destroyers Fury et Greyhound qui ont reçu l’ordre d’attaquer Dakar. A peine sorti de la passe à l’est de Gorée l’Audacieux est pris à partie. Touché par une salve de 203 de l’Australia, il riposte jusqu’à épuisement de son parc à munitions, tandis qu’à son bord l’incendie fait rage provoquant l’explosion de munitions. Le commandant ordonne l’évacuation. Vers 17h, l’aviso la Surprise commence à embarquer les premiers rescapés. Plus tard l’aviso Calais vient lui prêter main forte. Ils récupèrent environ 188 hommes dont 71 blessés et 3 morts. L’Audacieux transformé en brûlot dérive toute la nuit et s’échoue au matin sur une plage au sud de Rufisque. Le bilan final est de 81 tués. Réparé à Bizerte, le contre-torpilleur y sera à nouveau coulé le 07/05/43, puis renfloué et ferraillé

Paul Louis Marie LE BLAVEC

Né le 11 mars 1924 à CRAC’H
Résistant au 2ème Bataillon des FFI du Morbihan
MPLF Tué à l’ennemi, au côté de son cousin Jean le 18 Juin 1944

Au Bois-Joly, lors des combats du Maquis de St Marcel

Dossier AC – 21P-71300paul et jean leblavec

Jean LE BLAVEC

Né le 20 Septembtre 1922 à CRAC’H

résistant au 2ème Bataillon des FFI du Morbihan
MPLF , tué à l’ennemi, au côté de son cousin Paul le 18 juin 1944

Au Bois-Joly, lors des combats du Maquis de Saint MARCEL

 

Marcel Joseph MarieMARION MARION Marcel

Né le 13 février 1924 à CRAC’H
Fils de Joseph et de Le CHAPELAIN Marie Louise
Monteur Electricien
Soldat FFI du MORBIHAN 2ème Bataillon, 3ème Compagnie. F F M B
Dossier cote AC 21 P 87579
Tué au Combat (Mémoire des Hommes
MPLF le 26 aout 1844 à BELZ
Mention MPLF 10 avril 1946portée sur l’acte de décès
Dossier N° 520145 A 33906
MARION Marcel

André ROBINO

ROBINOANDRE

André Joseph, Marie ROBINO

Né le 20 juillet 1922 à CRAC’H
Fils d e Jean Marie Léon Robino et de jeanne Marie Camenen
Militaire au 2ème Battaillon FFMB
Mémoire des Hommes
Dossier côte AC 21P146103
MPLF le 18 juin 1944 à Saint Marcel
La transcription du bulletin de décès du 8 décembre 1946 précise que le 21 juin 1945 à 16 Heures, A J M Robino a été exhumé et identifié au Bois JOLY en Saint Marcel le décès datant du 18 juin 1944.
Sur le dossier de décès N° 520241 du Secretariat des Ancienxs Combattants et Vict de guerre;;;
la mention Mort pour la France est enregistrée

MPLF EN INDOCHINE

Raymond LE POL

LEPOLindo

Né en 1923
MPLF enJuillet 1946

Comments are closed.